Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

      Ce blog est lié au site www.pourlecommunisme.com, rédigé par un militant du PCF, dans le but de publier plus rapidement des positions et informations liées aux sujets du site. Il est également devenu un blog de suivi (discontinu) de l'actualité du PCF, de réactions à divers sujets n'ayant pas leur place sur le site.

     www.pourlecommunisme.com est un site qui s'attaque directement aux critiques faites contre le communisme (millions de morts imputés à l'idéal communiste, faillite économique, etc...). Il ne fait la promotion d'aucun régime existant ou ayant existé par le passé, s'efforce de comprendre les faits et de proposer des pistes pour l'avenir.

     Vous êtes anticommuniste et voulez débarasser le monde d'un jeune fou qui, selon vous, risque de faucher à nouveau des millions de vies?

Vous êtes stalino-maoïste (pardon : marxiste-léniniste-pensée-Mao-Zedong) et voulez écraser la vermine révisionniste que je suis?

Vous voulez simplement parler du communisme?

Alors ce blog est pour vous.

 

Communisme communiste révolution réforme capitalisme libéralisme argent entreprise impôt état France Europe URSS Chine USA Monde PCF NPA LCR LO UMP PS Modem élection Buffet Besancenot Laguiller Bové Marx

Rechercher

Archives

14 mars 2010 7 14 /03 /mars /2010 23:04


Dimanche 14 Mars 2010

      J'écris un article rapide pour commenter les résultats des régionales 2010, que je tenterai de muscler demain soir.

      L'UMP est crédité de 27% des suffrages au niveau national, le PS à 29-30%, les cohn-bendit-duflotistes à 13% - ce qui est encore bien trop. Le Front National reprend une place qui correspond davantage à l'influence réelle de son discours dans la société (12% des voix). Le Front de Gauche se place à un peu plus de 6%, en sachant que dans cinq régions (Bretagne, Basse-Normandie, Champagne-Ardennes, Bourgogne, Lorraine) il n'était pas présent en tant que tel, le PCF local ayant malheureusement préféré s'allier au PS dès le premier tour.

      Mais tous ces scores sont à relativiser, avec 52% d'abstention. Ce qui fait que les scores réels (en proportion des inscrits) sont:

 

PS : 14%
UMP : 12-13%
Europe Ecologie : 6%
Fn : 5.5-6%
Front de Gauche : 2.8% (rappel: aux européennes de 2004, les listes PCF étaient à 2.55%, les listes Front de Gauche étaient à 2.6% en Juin 2009. C'est dire la "percée").

      En Ile-de-France, la liste de Pierre Laurent obtiendrait plus de 6%, soit de quoi fusionner avec celle d'Huchon au second tour.
       Il y aurait sinon de belles réussites de listes menées par des camarades, Alain Bocquet (10.7% dans le Nord-Pas-de-Calais), André Chassaigne (apparemment 14% en Auvergne), Dominique Bucchini (10% en Corse)...

         Mais avant tout:

 
J'EN CONNAIS UN QUI PEUT SE VOILER LA FACE !

                                                      (NPA: 2% des exprimés)

besancecoup.jpg



Lundi 15 Mars 2010


       En fait, en lisant les résultats définitifs du ministère de l'Intérieur, les militants du Front de Gauche doivent modérer leur enthousiasme, et moi corriger quelques uns des chiffres annoncés hier (plus haut).

Vous pouvez voir ici les résultats des régionales 2010, et les résultats de celles de 2004 là.

       Il n'y a pas de succès du Front de Gauche. Sur les huit régions où le PCF et des alliés autres que le PS et les Verts avaient leurs listes indépendantes en 2004, il y a eu recul en nombre de voix (c'est ce qui compte dans l'absolu, surtout alors que la population inscrite augmentait) dans cinq régions. Seules l'Auvergne, la Corse et plus relativement l'Aquitaine, échappent à ce mouvement.

       En Ile-de-France, lourde saignée : près de 75.000 voix de moins que Marie-Georges Buffet en 2004 (il fallait le faire). Dans le Nord-Pas-de-Calais, même si l'abstention permet à Alain Bocquet de conserver son score parmi les exprimés (10.78), il perd près de 41 000 voix en six ans. En Picardie, j'ai apprécié de voir la liste "PCF orthodoxe" battre la liste du Front de Gauche. Mais près de 17 000 voix sont perdues par rapport à la liste Gremetz de 2004, même en cumulant les deux listes (Gremetz et le Front de Gauche de Aury). En Alsace nous ne sommes pas loin de l'extinction, sur une terre qui ne nous a jamais été très favorable. En Corse, il y a, relativement à 2004, une bonne progression, mais il faut rappeler que la Corse est une région peuplée comme un demi-département moyen.

                                Evolution du nombre de voix entre les régionales 2004 et 2010

Regionales-2010-differences.gif
       La conclusion est simple: la stratégie du Front de Gauche n'a pas marché. On peut au mieux parler de non-échec, au sens où nous n'avons pas vraiment reculé. Et au niveau national, nous calons en dessous des 6%, à 5.84%.
       Notre score parmi les inscrits n'est pas de 2.8 comme je l'écrivais hier soir, mais de 2.6. Par rapport aux européennes, un peu moins de 100.000 voix ont été gagnées, mais par rapport aux régionales de 2004, là où la comparaison est possible, ce n'est pas brillant.

       Ca tombe bien dans un sens, en voyant le Front de Gauche à 6%, je me suis dit qu'il ne méritait ni plus ni moins. Pas moins pour ne pas risquer d'être battu par le MoDem ou le NPA, et surtout pour ne pas aller vers un nouveau désastre électoral dont le PCF aurait assumé les frais. Et pas plus, car il est clair qu'une victoire réelle du Front de Gauche aurait profité à celui que les médias ont couronné comme chef du Front, à savoir Jean-Luc Mélenchon (oh que j'en ai marre d'entendre parler du "Front de Gauche de Mélenchon"...). Que va-t-il bien pouvoir nous sortir pour qu'on lui laisse davantage de place ? Que s'il avait été tête de liste francilienne, il aurait fait mieux que Pierre Laurent? Pas inconcevable en effet...Mais si ma tante en avait...

Partager cet article

Repost 0
Published by DiadoreCronos - dans Gauche radicale - PCF
commenter cet article

commentaires

Natacha 27/03/2010 15:10


Merci, je vais aller voir !


Natacha 26/03/2010 12:08


je corrige : que j'étais PAS obligée désolée.


DiadoreCronos 26/03/2010 21:07


Bonsoir Natacha,

en effet les articles que j'écris ne sont pas toujours très pédagogiques.

Je pourrais te proposer des vidéos que j'ai réalisé:

http://pourlecommunisme.over-blog.com/article-35564982.html

http://pourlecommunisme.over-blog.com/article-35843876.html

http://pourlecommunisme.over-blog.com/article-36121831.html

http://pourlecommunisme.over-blog.com/article-36400676.html

http://pourlecommunisme.over-blog.com/article-36692962.html

http://pourlecommunisme.over-blog.com/article-changer-de-systeme---episode-6-37256374.html

http://pourlecommunisme.over-blog.com/article-changer-de-systeme---episode-7-37486764.html

http://pourlecommunisme.over-blog.com/article-changer-de-systeme---episode-8-37907072.html

Sinon, j'ai une page de réponses aux questions sur le communisme, mais elle n'est pas forcément facile.

http://www.pourlecommunisme.com/Foire%20Aux%20Questions%20sur%20le%20Communisme.htm

Sinon, tu peux me poser des questions que tu te poses. Je prends toujours le temps d'y répondre.


Natacha 26/03/2010 12:04


Salut, je viens du blog de stoni, depuis que je connais son site je m'intéresse un peu à la politique mais moi aussi j'ai beaucoup de mal à m'y retrouver.

je crois que ces articles sont un peu compliqué pour moi. est-ce que tu connais un autre site avec des textes plus simples ? j'ai 18 ans, je voudrais bien lire des choses communistes.
stoni m'a conseillé de lire marx et engels mais que j'étais obligée, que c'était comme je le sentais.

voilà s'il te plait ne prends pas mal que je dise que je comprends pas bien tes articles mais je n'ai pas le meme niveau je pense.


nationalistejacobin 22/03/2010 23:14


Bonsoir,

"section légitimiste modérée": j'adore cette expression.

Plus sérieusement, je me réjouissais (avec modération mais tout ce qui bouscule le bipartisme ou les habituelles triangulaires UMP-"gauche unie"-FN me font espérer en la démocratie française) du
maintien d'une liste Front de Gauche en Limousin. Et près de 20 % des voix! Mais qu'apprends-je? Il s'agirait d'une alliance Front de Gauche-NPA. Que s'est-il passé? Mélenchon et Buffet
espèrent-ils réellement bâtir une alliance durable avec le NPA? Ou bien s'agit-il d'une "union" purement locale?

Merci d'éclairer ma lanterne, car je suis un peu perdu sur les objectifs politiques du Front de Gauche.


DiadoreCronos 25/03/2010 22:01


Une alliance durable avec le NPA, c'est peu probable. Les pontes du NPA préfèreront redevenir une secte tournant à 0.5% que s'engager dans une coalition de gauche prête à participer aux
institutions. J'avais écrit un article il y a bientôt trois ans pour expliquer que les trotskystes ne veulent nullement utiliser les
élections pour prendre le pouvoir.


Pascal Brula 18/03/2010 23:27


Non, non, rassures-toi, mes remarques ne sont pas ironiques ! Les prestidigitateurs du parti nous présentent leur dernière trouvaille pour liquider le parti (à savoir le Front de gauche) comme une
grande victoire et une progression ; donc je trouve que ton analyse tranche sur cette position et qu'elle est intéressante. C'est vrai, la réalité des chiffres, il n'y a que cela de valable...
Personnellement, je n'ai pas particulièrement recherché les résultats de la RP (plutôt de la flemme) et je m'étais dit que si tu les avais, cela m'éviterait de les chercher... Pourquoi les
résultats sur la commune de MGB ? Tout simplement pour les intégrer à une analyse plus générale (pour le réseau Faire vivre et renforcer le PCF) et pour démontrer que sa stratégie est
perdante.


DiadoreCronos 18/03/2010 23:57


Non, je n'ai pas les chiffres des circonscriptions du 93.

Mais je ne pense pas que les chiffres que je donne fassent l'effet d'une bombe. Lors de la dernières réunion d'exécutif à Colombes (92), section légitimiste modérée, suivant le premier tour, j'ai
bien vu que malgré l'annonce d'apparents bons scores (en % des suffrages exprimés), les camarades n'étaient pas transportés d'enthousiasme par les résultats.

C'est surtout dans les mois à venir qu'il faudra controverser l'appréciation de la performance du Front de Gauche. Et faire remarquer que les seules réussites de cette stratégie sont au mieux
psychologiques (ne dit-on pas "heureux les croyants"...).