Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

      Ce blog est lié au site www.pourlecommunisme.com, rédigé par un militant du PCF, dans le but de publier plus rapidement des positions et informations liées aux sujets du site. Il est également devenu un blog de suivi (discontinu) de l'actualité du PCF, de réactions à divers sujets n'ayant pas leur place sur le site.

     www.pourlecommunisme.com est un site qui s'attaque directement aux critiques faites contre le communisme (millions de morts imputés à l'idéal communiste, faillite économique, etc...). Il ne fait la promotion d'aucun régime existant ou ayant existé par le passé, s'efforce de comprendre les faits et de proposer des pistes pour l'avenir.

     Vous êtes anticommuniste et voulez débarasser le monde d'un jeune fou qui, selon vous, risque de faucher à nouveau des millions de vies?

Vous êtes stalino-maoïste (pardon : marxiste-léniniste-pensée-Mao-Zedong) et voulez écraser la vermine révisionniste que je suis?

Vous voulez simplement parler du communisme?

Alors ce blog est pour vous.

 

Communisme communiste révolution réforme capitalisme libéralisme argent entreprise impôt état France Europe URSS Chine USA Monde PCF NPA LCR LO UMP PS Modem élection Buffet Besancenot Laguiller Bové Marx

Rechercher

Archives

7 avril 2009 2 07 /04 /avril /2009 00:15
Puisque je parlais dans mon précédent article du journal des JC des Hauts-de-Seine qui reparaîtra bientôt, voici une proposition d'article de ma part. Je ne suis pas sûr qu'il passe, en tout cas de cette longueur, donc je le publie au préalable sur ce blog :


Anti-Gréviste:
Ah je te tiens, gréviste de retour de manif ! N'as-tu pas honte de saboter l'économie nationale en pleine crise?

Gréviste: …En temps de croissance, tu nous interdirais de faire grève pour ne pas casser la croissance ! ...Voie toutes ces usines qui tournent à demi-régimes et qui imposent le chômage technique aux travailleurs : la grève n'est pour rien dans la récession, et des capacités de production, on en a rarement eu autant.

Anti-Gréviste: Mais à quoi sert donc votre mouvement? Le gouvernement a déjà lancé un plan de relance, laissez-le agir!

Gréviste: Tu parles! Un plan de 26 Milliards d'euros, dont près de la moitié ne sont que des remboursements de crédit que l'État devait de toute façon aux entreprises ! Une fois de plus, l'État sort le discours du soutien aux entreprises comme il soutient les banques, c'est-à-dire y compris aux plus boiteuses. C'est pourtant officiel : nous sommes en surproduction*, les prix décélèrent*, le cours du pétrole baisse*, l'État peut et doit relancer la consommation!

Anti-Gréviste: Encore des hausses de salaires pour la fonction publique! Pensez-vous aux salariés du secteur privé? En augmentant le SMIC, vous aggraverez le chômage!

Gréviste: C'est sûr qu'il est plus difficile de trouver un emploi si l'on fait exploser le SMIC, mais rassure-toi, je ne suis pas du NPA, je ne veux pas le SMIC à 2000 nets pour demain. Cependant tous les travailleurs ne sont pas touchés de la même façon: pendant que les intérimaires et les salariés de l'industrie sont en première ligne*, de grandes entreprises et leurs personnels restent à l'abri. Il faut un nouveau transfert de revenus entre entreprises : imposer la contribution d'une société aux salaires d'une autre, faire revenir les dividendes de grands groupes vers les salaires des PME, ce ne serait que justice.

Anti-Gréviste: ...Et ainsi faire financer tous les canards boiteux de France et de Navarre par les entreprises performantes !

Gréviste : Il y a une infinité de solutions à tester, jamais deux choix seulement. Oblige les groupes les plus riches de France (les quelques centaines qui contrôlent de près ou de loin la moitié de notre économie) à soutenir les salaires des plus précaires, laisse leur seulement le choix des entreprises à soutenir: s'ils supportent des boîtes branlantes, ils assumeront leurs faillites! Et ce serait encore une avancée vers la mutualisation des salaires!

Anti-Gréviste : Avec tout ce que les entreprises paient en charges sociales...!

Gréviste: Avec tout ce que les salariés paient en cotisations sociales !

Anti-Gréviste: Mais c'est du communisme !

Gréviste: ...Et ce n'est qu'un début !


* Note de conjoncture, INSEE, 19 Mars 2009

Partager cet article

Repost 0
Published by - dans Luttes
commenter cet article

commentaires