Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

      Ce blog est lié au site www.pourlecommunisme.com, rédigé par un militant du PCF, dans le but de publier plus rapidement des positions et informations liées aux sujets du site. Il est également devenu un blog de suivi (discontinu) de l'actualité du PCF, de réactions à divers sujets n'ayant pas leur place sur le site.

     www.pourlecommunisme.com est un site qui s'attaque directement aux critiques faites contre le communisme (millions de morts imputés à l'idéal communiste, faillite économique, etc...). Il ne fait la promotion d'aucun régime existant ou ayant existé par le passé, s'efforce de comprendre les faits et de proposer des pistes pour l'avenir.

     Vous êtes anticommuniste et voulez débarasser le monde d'un jeune fou qui, selon vous, risque de faucher à nouveau des millions de vies?

Vous êtes stalino-maoïste (pardon : marxiste-léniniste-pensée-Mao-Zedong) et voulez écraser la vermine révisionniste que je suis?

Vous voulez simplement parler du communisme?

Alors ce blog est pour vous.

 

Communisme communiste révolution réforme capitalisme libéralisme argent entreprise impôt état France Europe URSS Chine USA Monde PCF NPA LCR LO UMP PS Modem élection Buffet Besancenot Laguiller Bové Marx

Rechercher

Archives

11 janvier 2009 7 11 /01 /janvier /2009 20:52

Je publie quelques cartes réalisées d'après les résultats des votes des textes de 2006 et 2008, sur la répartition des cotisants du Parti Communiste Français, autrement dit les personnes habilitées à participer aux votes des bases communes  (99.000 en 2006, 79.000 en 2008), et la variation entre ces deux dates, par départements.



 





Quelques constats:
 
          -  d'abord, il n'y a pas de lien direct, évident, entre le texte vainqueur du vote, la "tendance" des fédérations et la variation des cotisants (je n'ai pas fait de vérification par des méthodes stats poussées, mais au visu). Des départements comme le Pas-de-Calais, le Rhône et la Haute-Saône perdent des cotisants, par centaines pour les deux premiers, alors que parmi les départements où le nombre de cotisants progresse, on a le Nord comme les Bouches-du-Rhône (où la base commune a fait 68%). En faisant un graphe comparant le taux de vote pour les textes d'opposition et la variation du nombre de cotisants, je ne vois pas de lien significatif;
 
           - ensuite, on note que deux départements cumulent la moitié de la perte en cotisants nationale : il s'agit de la Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne, où plus de dix mille cotisants ont été perdus (plus de 50% de pertes par rapport à 2006!). Cela devrait alerter le Parti, du moins s'il se soucie encore de quelque chose aujourd'hui...;
 
            - il y a bien sûr des régions à privilégier pour la "reconquête" des cotisants et militants, et l'Ile de France en fait partie, mais aussi une région qui s'étend de l'Allier à Grenoble (quoi que la Loire fait partie des rares départements en progression), la Bretagne, le Languedoc, la Gironde...;
 
            - certaines fédérations sont en plein effondrement: outre le 93 et le 94, l'Eure-et-Loir, le Doubs, la Haute-Marne, la Haute-Vienne affichent des reculs du nombre de cotisants de plus de 50% en deux ans.
 
Pour finir sur une note positive, on peut saluer le travail fourni par les militants du Nord, des Bouches-du-Rhône, de Charente-Maritime ou encore de Loire. Et prendre exemple sur eux.

Partager cet article

Repost 0

commentaires