Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

      Ce blog est lié au site www.pourlecommunisme.com, rédigé par un militant du PCF, dans le but de publier plus rapidement des positions et informations liées aux sujets du site. Il est également devenu un blog de suivi (discontinu) de l'actualité du PCF, de réactions à divers sujets n'ayant pas leur place sur le site.

     www.pourlecommunisme.com est un site qui s'attaque directement aux critiques faites contre le communisme (millions de morts imputés à l'idéal communiste, faillite économique, etc...). Il ne fait la promotion d'aucun régime existant ou ayant existé par le passé, s'efforce de comprendre les faits et de proposer des pistes pour l'avenir.

     Vous êtes anticommuniste et voulez débarasser le monde d'un jeune fou qui, selon vous, risque de faucher à nouveau des millions de vies?

Vous êtes stalino-maoïste (pardon : marxiste-léniniste-pensée-Mao-Zedong) et voulez écraser la vermine révisionniste que je suis?

Vous voulez simplement parler du communisme?

Alors ce blog est pour vous.

 

Communisme communiste révolution réforme capitalisme libéralisme argent entreprise impôt état France Europe URSS Chine USA Monde PCF NPA LCR LO UMP PS Modem élection Buffet Besancenot Laguiller Bové Marx

Rechercher

Archives

4 novembre 2008 2 04 /11 /novembre /2008 21:51


Voici les résultats comparés du vote de la base commune des 29 et 30 Octobre (tableau ci-dessous):

Année Cotisants (inscrits) Votants exprimés Base du Conseil National Base du CN amendée (amendements d'Action Novation Révolution) Textes d'opposition
2006 99277 44818 28406 5126 11285
Année Cotisants (inscrits) Votants exprimés Base du Conseil National Texte de La Riposte (Renouer avec le marxisme) Texte unitaire (Faire vivre et renforcer le PCF)
2008 78779 36033 21946 5419 8659

 
On y note:

-malheureusement, une baisse du nombre de cotisants réels. Il faut cependant, contre ceux qui disent qu'il n'y a pas 130.000 adhérents au Parti, noter qu'un membre n'est pas nécessairement un cotisant, et qu'en prenant en compte seulement les militants actifs, le nombre de membres de tous les partis s'effondre. La question que l'on peut se poser est: quelle est la valeur des cotisations? En effet, la règle est normalement que chaque cotisant verse 1% de ses revenus. Or ces revenus sont (heureusement) invérifiables. Il peut très bien y avoir des pelotons de cotisants qui ne versent en réalité que des sommes dérisoires. Et à l'inverse, des cotisations bloquées, car les fédérations refusent de valider des votes "discordants". Cf. :
http://reveilcommuniste.over-blog.fr/categorie-10386686.html ;

-le score du texte de La Riposte est malheureusement surprenant, mais peut s'expliquer en partie par la confusion des textes (il faudra vérifier que dans certaines sections, les deux textes n'aient pas été volontairement mélangés...la réponse est contenue dans la question). Il est bien sûr tout à fait possible que des camarades aient jugé le texte trotskyste comme appréciable en le lisant dans le supplément de l'Humanité envoyé à chaque communiste. Pour tous ceux là, il faut renouer le dialogue, à la base, car avec les dirigeants de La Riposte il n'y a rien à faire (cf. l'un de mes précédents articles, et la polémique qu'il a enclenché);

-en 2006, les votes qui validaient tout ou partie de la base du CN étaient au nombre de 33532. Et elles sont 21946 deux ans et demi plus tard. Soit une régression d'un tiers (34,5% en fait). Tandis que les votes d'opposition, si on ne retient que le texte unitaire comparé au total des textes d'opposition en 2006, régresse de 23,3%, et progressent en fait de près de 3000 voix (donc plus un quart) si l'on y intègre les voix du texte ripostien. Il faut être prudent car ces dernières peuvent être utilisées par les leaders de La Riposte pour bloquer l'opposition au CN sortant, cf. l'article d'Oxley sur Bellaciao daté du 2 Novembre:
http://bellaciao.org/fr/spip.php?article73750.

Plusieurs conclusions:

-alors que le Parti souffre, nous (opposants) progressons. Il faut cependant savoir déjouer le piège de la division. Pendant les élections de délégués au Congrès, nous devons appeler les camarades qui ont voté pour les deux textes à soutenir des déléguations, non pas de tendance, mais qui se réuniraient autour d'un texte dénonçant à la fois la stratégie et les manipulations de la direction sortante;

-il n'y a pas de plus grand contresens et de décision plus contre-productive que de quitter le Parti aujourd'hui, sous prétexte que l'on n'aurait pas vaincu. A quoi s'attendaient donc les militants qui veulent aujourd'hui rendre leur carte? A ce que nous fassions 50% et plus? Dans les conditions réelles du "débat", cela aurait été impossible. Et pourquoi quitter le Parti? Pour aller vers où? Au PRCF, qui reste largement inconnu des travailleurs et peu implanté en France? L'expérience nous a montré que les retraits du parti n'ont mené qu'à faire fleurir les groupuscules désunis, sans aucune coordination (communiste) pour recréer le vrai, le grand, le beau PCF dont ils parlent. Les camarades du PRCF ont de bonnes intentions, et je comprends parfaitement ceux qui sont à la fois membres du PRCF et du PCF.

Cependant,
quitter le Parti alors que sa direction n'a jamais été aussi faible est une grave erreur.

Partager cet article

Repost 0
Published by DiadoreCronos - dans Gauche radicale - PCF
commenter cet article

commentaires